Samedi 4 avril 2009 à 16:55

Waw, ça fait un bout de temps que j'ai pas posté. J'étais vraiment occupée ces deux dernières semaines avec un énorme boulot et j'ai pas pu m'investir dans mon blog.
_______________________________________________


NEXT LEVEL
d'Ayumi Hamasaki

Langue: Japonais
Genre: Pop/Electro + Pop/Rock
Date de sortie: 25 mars 2009
Format: Album
Fiche de l'artiste: clik


http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/nextlevel.jpg

DOWNLOAD
Lien disponible sur Nautiljon


Tracklist

01 Bridge to the sky
02 NEXT LEVEL
03 Disco-munication
04 EnergizE
05 Sparkle
06 rollin'
07 GREEN
08 Load of the SHUGYO
09 identity
10 Rule
11 LOVE 'n' HATE
12 Pieces of SEVEN
13 Days
14 Curtain Call



http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/1-copie-10.jpgMon Avis

Après une dixième année de carrière et avec un titre pareil, tous pensaient qu'Ayumi Hamasaki allait passer à la vitesse supérieur. Le dernier single en date pouvait confirmer cette idée avec Sparkle, un morceau pop/électro, ce qui n'est pas très fréquent chez Ayumi. Une direction électro pour ce dixième opus ou alors un nouveau pétard mouillé?

La vague qui fait vomir
Pour commencer un album, rien de mieux qu'une interlude. Surtout une interlude bien pourrie avec quelques beats, des paroles sans sens, une voix à la Ami Suzuki et plein de bruits inutiles. Youpi! On le sent bien cet album! Surtout quand on écoute la première piste, NEXT LEVEL. Yes, du BLUE BIRD, du soleil et une voix « vibratoteuse »! Tout ce qu'on aime! Nan, sérieusement, elle stagne grave notre Ayumi. J'ai failli pleurer dans mon vomi, c'est pour dire. A quand du changement?

http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/2-copie-11.jpgLa vague qui fait espérer
Du changement? Il suffisait de demander. Disco-munication, si on oublie son titre hilarant, est sans doute un hommage aux Japanistas qui nous offre une rafale des plus beaux "vibratocles" de la star et c'est assez fun. Vient ensuite EnergizE qui a été piqué l'ambiance rétro de Driving de Koda Kumi ainsi que le détournement pop pas vraiment le bien venu. Ca reste très potable surtout que ça change mais je sais pas si le côté old-school un peu ringard était voulu ou alors involontaire... Pas grave, parce qu'on arrive à Sparkle. Quand Ayumi se met à l'électro, ça ne peut donner que du bon. On l'avait déjà vu s'engager dans cette voie avec until that Day et on ne peut que se réjouir de la revoir basculer dans ce genre! La meilleure d’Ayumi depuis Mirrorcle World il y a un an! On continue dans l'électro avec rollin' mais on ne continue pas spécialement dans le bon. Les débuts façon Marionette aurait pu être réjouissant et aboutir à quelque chose d'un peu glauque comme alterna mais fallait pas rêver. En fait, au départ, rollin' était une chanson composée pour Aira Mitsuki. Mais même elle a jugé qu'elle était trop pourrie pour elle alors on l'a refilée à Ayumi. Vous voyez le niveau? Puis, on a un petit canard qui se promenait sur la tracklist. Ben oui, après 3,5 morceaux (une interlude n'est pas un morceau pour moi) qui sonnait franchement électro, on a une sorte de ballade pop/rock. Le début est franchement réjouissant. Ayumi s'imprégnerait-elle enfin de sa culture, comme elle l'avait fait pour theme of a nation 03? Que nenni!! Fallait pas y croire. GREEN reste au final qu'une ballade aux influences asiatiques qui sonne comme une vilain petit canard après les quelques chansons électro. Nan mais c’est vrai. Imaginez un canard traversant une autoroute. Combien de chance qu'il s'en sorte?

http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/3-copie-10.jpgLa vague qui fait bouger
Après avoir oublié le choix douteux de mettre GREEN après trois chansons électro, on passe à Load of SHUGYO, une autre de ces interludes inutiles, vous voyez? Néanmoins, elle offre un bon aperçu de ce qui va suivre. Si on oublie le son pourri qui fait mal aux oreilles, Load of SHUGYO nous aura mis en condition pour la petite bombe qu'est identity. Une piste pop/rock plutôt bien foutue et qui fera sûrement renaître la flamme presque éteinte de l'auditeur. En fait, s'il me fallait une comparaison, je dirais que c'est un (don't) leave me alone de meilleure qualité, bien plus abouti, bien plus violent et beaucoup moins mou. Bref, tout ce qui manquait à (don't) leave me alone pour être un bon tube. Il me tarde de voir ce qu'elle a à donner en live! Viens ensuite Rule. Après avoir entre-aperçu quelques étincelles, on reste un rien déçu par Rule qui est le stéréotype de la piste "rock qui déchire tout". Un remake d'About You et de GAME... en moins bien. Beaucoup moins bien. Néanmoins, Rule reste sympathique pour celui qui n'a pas l'habitude d'écouter Ayumi. Celui qui connaît ses chansons par cœur, lui, sera franchement blasé, lassé, ennuyé. Heureusement que LOVE 'n' HATE sera là pour le consoler. A l'image de TABOO de Koda Kumi (encore celle-là?!), LOVE 'n' HATE se trouve être une sorte de R&B japonais. Oui, insistons sur japonais. Donc, du R&B japonais agrémenté de guitares électriques pour des refrains plus tranchants qui ont un air de My Name de BoA. Bref, c'est pas mal du tout. Une deuxième écoute ne sera pas refusé par ailleurs.

http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/4-copie-2.jpgLa vague qui endort
Après s’être dépensé en bougeant, il faut toujours faire une petite sieste. Une interlude de HAL pour vous aider? Sauf que cette fois-ci, le maaagnifique groupe plein d'originalité débordante débordant de toute part d'un talent débordant à voulu faire dans l'original. Non, n'y croyez pas trop. C'est juste qu'ils ont utilisé leur synthé qu’on connaît si bien durant la première minute avant de le remplace par une guitare électrique qui sature le morceau. Vous imaginiez quoi, sérieusement?... Soit. Et voilà! On se quitte ici! Quoi il reste deux morceaux? J'ai dû m'endormir et pas y faire attention... Ben oui, Days est franchement ennuyeuse et c'est pas Curtain Call qui ira nous réveiller. Je l'ai écouté trois fois, je la retiens toujours pas. Je me souviens, vibrato, piano pourri, chœur en conserve et puis, trou noir. Plus rien.

En conclusion, NEXT LEVEL était décevant dans son ensemble. Même si on a quelques bonnes chansons comme Sparkle, LOVE 'n' HATE et aussi identity, on a aussi beaucoup de remplissage avec déjà 4 interludes. Les chansons sorties en single n'étaient pas vraiment satisfaisantes et les inédites pas spécialement excellentes. NEXT LEVEL, c'est un bien grand mot. D'accord, Ayumi est passé à un style différent sur plusieurs chansons mais ce n'était pas encore le niveau supérieur. On dira que cette année ne fut pas celle d’Ayumi, on fermera les yeux sur les pistes franchement passables et on priera pour qu’elle se ressaisisse. Par la même occasion, prions que le retour de YUI n’est qu’un sale poisson d’avril.


Note: 5/10

Par urashimasenpai le Jeudi 9 avril 2009 à 18:33
Ouh là XD
Quand je pense que je ne l'ai pas (encore) écouté.
Déja, au vu de la cover, je présentais un album "hors-norme", ce que ta critique confirme. Je me demande si je l'achète toujours ou pas....
Par Somasu le Samedi 11 avril 2009 à 22:24
J'ai également été très déçu par NEXT LEVEL...Je m'attendais à un virage artistique , un renouveau grandiose..c'est complètement raté! Les titres électro de l'album ne se démarquent pas les uns des autres et sont du pur reyclage de ce qui se fait déjà au Japon. En ce qui concerne, la partie pop-rock de l'album, c'est sérieusement la plus chiante! identity , Rule ne sortent pas de l'ordinaire et flirte avec la ringardise tandis que les interludes sont inutiles. Je regrette le mauvais positionnement de GREEN qui tue littéralement cette jolie piste et aurait vraiment souhaité un effort supplémentaire de la part d'Ayu..Même la piste éponyme est sans intérêt...Reste alors Sparkle qui est la BOMBE de l'album et qui est la seule piste de l'opus que j'écoute encore aujourd'hui!
Par joss/kingdom le Samedi 18 avril 2009 à 13:13
Je te trouve un peu dur pour la note. Certe l'album est décevant mais finalement il n'est pas si mauvais. Le vrai problème est le nombre impressionnant d'interlude pour un nombre très réduit d'inédite qui en plus ne sont pas bonnes a part love ' n ' hate. Je me suis habituée a rule et maintenant je l'aime bien. Sparkle est une bombe, Green est pas mal mais lassante, Days n'est pas originale, Curtain call fait bon effet au départ mais finalement elle est agaçante. Next level et son copier coller de Blue Bird est plutôt fraiche et me plait.
Par Gkone le Mercredi 13 mai 2009 à 7:59
Je crois que je suis un fan de tes critiques, la façon que tu as de tourner ça me fait rire, XD
Dans l'ensemble pour cette critique, je suis tout à fait d'accord, les bonnes chansons les trois que tu as cité sont les meilleures. On se demande où est le NEXT LEVEL, parce que bon appeler ça NEXT LEVEL, juste parce qu'elle a changé de style je trouve ça grave, enfin en espérant que cet album ne soit pas le présage de comment sera les 10 prochaines années, c'est à dire faite de photoshop à outrance, de similiplastique, et de son électro qui deviennent de plus en plus insupportable, tout la planète se met à ça, ça me gave, je vais faire une overdose
Par Mayuki le Samedi 25 juillet 2009 à 22:41
A la sortie de cet album j'ai été extrêmement déçue... et je m'aperçois que plus le temps passe et plus j'écoute ces chansons. Mais bon cet album est loin d'être le meilleur et je ne vois pas vraiment où est son "Next Level"...
Par Shelysan le Vendredi 20 novembre 2009 à 22:55
NUMBER ONE TON BLOG BONNE CONTINUATION
Par Louboutin Pas Cher le Jeudi 8 septembre 2016 à 2:53
Parce qu'il faut soutenir les artistes mais surtout parce qu'ils sont excellents!
Par casquette pas cher le Mercredi 12 octobre 2016 à 5:44
Et on s'en rend aussi compte sur Độc Huyền Cầm.
Par DanielMassard le Vendredi 16 juin 2017 à 17:22
Excellent edito, je vous remercie pour le travail .
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://yumenokatachi.cowblog.fr/trackback/2820444

 
Créer un podcast