Vendredi 17 juillet 2009 à 16:06

Ama
de Yungchen Lhamo

Langue: Tibétain
Genre: World Music/Ambient
Format: Album
Date de sortie: 18 avril 2006
Fiche de l'artiste: clik

http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/cover-copie-1.jpg

Ecouter des extraits? CLIK

DOWNLOAD

Tracklist

01 Ranzen
02 Gebu Shere
03 Om Mani Padme Hung
04 Tara
05 9/11
06 Look Down On Us
07 Nyebe Nilam
08 Someday
09 Fade Away
10 Lhasa



http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/1-copie-18.jpgMon Avis

Yungchen Lhamo est une artiste engagée pour la cause tibétaine. Devenue l'une des ses porte-paroles, à 22 ans, elle dû s'exiler en Australie avant d'atterrir à New York afin d'échapper à l'oppression chinoise. En 1995, elle sortit un premier album indies qui fut acclamé par la critique et qui lui valu un contrat avec une maison de production. Après 2 albums sortit en 1996 et en 1998, il fallu attendre 2006 pour revoir Yungchen Lhamo dans les bacs. Différent des autres albums enregistrés en Australie, ce dernier propose une vision un peu plus moderne de la musique tibétaine traditionnelle laissant de côté les lourds chants bouddhiques. Voyons comme s'est effectué ce changement...

Yungchen Lhamo, c'est un rythme...
La première piste de l'album Ranzen a un rôle important, celui d'introduire l'album. En général, c'est le premier morceau qui forge l'opinion et qui permettra la clémence ou la démolition de l'album entier. Il faut avouer que comme introduction, on
http://yumenokatachi.cowblog.fr/images/Musique/Critiques/3-copie-18.jpgn’aurait pas pu faire mieux. Ranzen plante directement l'ambiance général d'Ama et se trouve être une chanson plus que sympathique avec ses nombreux tambours et autres instruments qui créent un vrai tempo. Dans le domaine des bonnes chansons, on retrouve aussi Om Mani Padme Hung dont le titre est tiré d'un des mantras les plus célèbres. Etant donné que les mantras ont une dimension religieuse, il ne faut pas s'étonner qu'à un moment donné on puisse entendre des chants bouddhiques. Mis à part cette partie qui pourra bloquer certains, Om Mani Padme Hung possède un très bon rythme ainsi qu'une atmosphère festive. On a aussi Nyebe Nilam, une petite chanson entraînante et toujours agréable à écouter. Pour finir, on a Tara. Bien qu'on l'aurait facilement fait basculer dans l'autre catégorie, on a l'impression que Tara a eut une attention supplémentaire en comparaison aux autres chansons. Au final, on retrouve la douceur et le calme qui étaient les caractéristiques des 6 chansons qui vont suivre mais avec un petit plus.


Mais aussi la reine de la relaxation
A côté de ces quelques pistes, on en a d'autres qui ne plairont pas à tout le monde, je le sens. Ces chansons-ci n'ont pas la prétention de faire dans l'originalité ou dans tout autre critère subjectif. Leur seul but, c'est de détendre l'auditeur et ce grâce à la douce voix de Yungchen Lhamo et aux nombreux instruments asiatiques qui appuient la beauté de sa voix. Dans cette catégorie, on retrouve Gebu Shere avec ses longues vocalises, 9/11 et Someday qui sont quasi a cappella, Look Down On Us jouée avec des instruments à corde qu'on retrouve rarement chez la chanteuse, Fade Away accompagnée par des batteries et enfin Lhasa revêtis d'une ambiance typiquement tibétaine.

En conclusion, Ama est vraiment un bon album. Tandis que les deux précédents m'avaient bloqué avec leur shomyo, Ama se trouve bien plus attirant et accessible. On a quelques très bonnes chansons qu'on réécoutera volontiers et d'autres qu'on écoutera avant de dormir. On sent que la culture tibétaine fait clairement parti de Yungchen Lhamo qui nous en offre un très bon aperçu au travers de cet album. Maintenant, même si il est plus accessible, il faut aimer le genre de la chanteuse qui peut s'avérer soûlant pour les habitués d'électro ou de R&B. Il n'empêche que je conseille tout de même Ama aux curieux désireux de découvrir la musique tibétaine, aux admirateurs de musique ambiante et aux autres qui ne jurent que par la musique du monde. Donc, à découvrir!

Note: 7.5/10

Par Zhiyu le Samedi 18 juillet 2009 à 7:16
Ahlala, quel bonheur, t'aurais pas pu mieux faire, "ama", comme tout de Lhamo me rend heureux à une simple écoute, sa voix vient du coeur, pas de fioritures juste l'essentiel, d'ailleurs merci beaucoup pour "Tibet, Tibet", je suis aux anges,
Par Gkone le Samedi 18 juillet 2009 à 12:40
Olalala tu fais plein de présentations, faudra que j'écoute tout ce que tu présentes pour me faire une idée :S
Aller je fais ça la semaine prochain :)
Par nike free run pas cher le Jeudi 8 septembre 2016 à 2:52
Je me souviens avoir eu du mal avec cette dictée qui n'avait ni queue ni tête.
Par UGG Pas Cher le Mercredi 12 octobre 2016 à 8:53
Et on s'en rend aussi compte sur Độc Huyền Cầm.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://yumenokatachi.cowblog.fr/trackback/2878030

 
Créer un podcast